Endurance équestre - Découverte


Le 23 Avril 2017, je me suis rendue aux Ecuries des Laurentides (Lemberg, 57) pour suivre une cavalière d'endurance équestre : Claire Krauss, qui est aussi propriétaire de l'Ecurie de Marthechamps et représentante Plant'Equine. Elle était accompagnée de sa jument pur sang arabe, Vesta, ainsi que de son compagnon et sa maman, pour l'assister sur le parcours.


Afin d'être en forme le matin et d'éviter le trajet et le dur réveil du jour même, Vesta à dormi dans les magnifiques écuries des Laurentides. Le départ de la course étant entre 8h et 10h, il a fallut équiper la jument, ainsi que la cavalière, puis partir...


Pour le départ, Claire a préféré trouver quelqu'un sur place afin de l'accompagner. En effet, lors des courses précédentes, sa jument avait des baisses d'énergie et attendait les chevaux suivants pour accélérer. Avant de partir sur le parcours, il est nécessaire de faire un contrôle vétérinaire, qui ici, avait été fait la veille. Celui-ci consiste à vérifier la capacité du cheval à pouvoir partir sur la course.


Le départ est lancé vers 10h. La ligne est franchie et le chronomètre tourne... L'assistance peut alors retrouver la cavalière sur les différents points de ravitaillement notés sur une feuille. La course est une 60 km à vitesse imposée. C'est à dire que pour 60 kilomètres parcouru, il faut respecter une vitesse, donc surveiller son chronomètre.


La course se passe bien. Et nous retrouvons Claire aux différents points d'assistance.


Lorsqu'on se retrouve aux points d'assistances, la jument est abreuvée et rafraîchie. Ici, Vesta avait du mal à boire, par manque d'expérience. Des pommes ont été plongées dans l'eau afin de l'inciter à boire plus.

Au bout de 29 kilomètres, les chevaux passent la ligne d'arrivée pour une pause de midi et un contrôle vétérinaire intermédiaire. Ils repartent de plus belles après la pause qui est aussi chronométrée. 32 kilomètres sont parcourus l'après-midi, soit un total de 61 kilomètres. Les filles ont pu finir leur parcours au pas, étant en avance sur le temps de chronomètre.


Après ça, 1/2h est donnée pour desseller le cheval et faire baisse son cardio. Il faut passer à nouveau au contrôle vétérinaire. Comme au départ, ainsi qu'au premier arrêt, on observe si le cheval est en forme (pli de la peau, muqueuses, boiteries, cardio).



Le classement final prend en compte la cardio du cheval et le respect de la vitesse sur le parcours. Claire finira donc la journée avec un cardiaque final de 52 et une vitesse moyenne de 14,9 km/h. Elle sera classée 7ème sur 13.


0 vue

CAMIGRAPHIE

PHOTOGRAPHE EN LORRAINE ET ALSACE

  • Facebook
  • Instagram
  • Instagram

QUESTIONS ?

COMMENTAIRES ?